ESTAMPES – ORIGINAUX – PHOTOGRAPHIES

Influence Japonaise

Posted on 16 mai 2016

 

 

Albert Palma et Mitsuo Shiraishi ont en commun le Japon, son influence culturelle, mais également la France.

Le premier, né en Algérie, a ensuite quitté la France pour s’installer au Japon après un accident. Albert Palma a suivi une initiation aux Arts Martiaux par le fondateur du Shintaïdo et enseigna la littérature comparée à l’Université de Tsukuba. Son oeuvre puise aussi bien aux sources de l’art moderne, de la mémoire de la calligraphie ou de l’éthique du geste juste cultivé par l’Asie. Ses images ont été saluées par nombre d’écrivains, philosophes, tels Henry Bauchau, Pascal Quignard ou Moebius. Il vit actuellement à Paris.

Mitsuo Shiraishi est né et a grandit au Japon, à 20 ans, il vient en France pour une année à la découverte des musées. Depuis, il réside à Mulhouse. La culture de la taille douce à l’est de la France est plus présente qu’ailleurs, l’étudiant qu’il fut s’est découvert de grandes affinités pour la gravure. La plaque de cuivre offre un rendu très précis, cette technique de gravure se marie parfaitement avec les dessins très minutieux de l’artiste. Du Japon natal, il a également gardé un goût très prononcé à représenter la nature, parsemée d’objets dont il a un fort attachement.

De nombreuses ouvres de ces artistes sont disponibles, pour plus d’informations, envoyer simplement une demande d’informations. Merci.

Salon International de l’Estampe et du Dessin

Posted on 31 mars 2015

Salon international de l'estampe et du dessin

 

Retrouvez L’Estampe, Galerie d’Art et Editeur, au Salon International de l’Estampe et du Dessin au Grand Palais, Paris.

 

Du vendredi 24 avril au dimanche 26 avril 2015 de 11:00 à 21:00

Vernissage le jeudi 23 avril 2015 de 17:00 à 22:00

 

ADAMI – DI ROSA – SEGUI – VILLEGLE – KLASEN – COMBAS – SOULIE – ERRO – HOHLER – WEISBUCH – HUMAIR – ALLIGAND – GUIBAL – CANINI – CHASSERIAU – CLAUZEL – TYSON – COIGNARD – CORNU – DENNING – KIM MIN JUNG – FELTEN – GORODINE – ZHOU HAO -HOFFMANN – HOMMES – LOSTE – MALÄR – MERZ – MOREL – NOEL – MUCKENSTURM – SHIRAISHI – SARRAZIN – THOMAS – TEXIER – WAYDELICH – CORNEILLE …

 

Grand Palais – Avenue Winston Churchill – 75008 – Paris

http://www.estampe.fr

Michel Haas – New Works on Paper

Posted on 26 août 2014

 

 

« Disons-le d’emblée. Michel Haas n’est pas plus graveur que dessinateur, que peintre, que sculpteur même. Michel Haas est un artiste qui a dépassé depuis bien longtemps ces catégories pour ce concentrer sur l’unique question qui vaille : sa création.
Une seule chose est invariable et extraordinairement palpable dans l’œuvre de Michel Haas : le papier. Il ne crée que sur papier. C’est à la fois son support, son terrain de fouille, sa matière première. Traditionnellement les œuvres sur papier sont présentées encadrées derrière un verre protecteur certes, mais projetant l’œuvre dans un espace infranchissable pour le spectateur, accentuant son caractère iconique et étranger. Ce mode de présentation contredit totalement l’esprit de l’œuvre de Michel Haas. La matière du papier, son épaisseur, les plis, les déchirures qu’il y pratique, donnent un caractère extraordinairement physique à ses œuvres. Elles fonctionnent comme des sculptures, partageant le même espace que nous-mêmes. Nous pouvons les toucher, les sentir, les ressentir. Ce sont des images, non des icônes. Comme si nous ressentions qu’elles aussi vivent et peuvent mourir. C’est en cela qu’il y a de la vie dans l’œuvre de Michel Haas. Son cœur y bat. »
Paul Ripoche (Conservateur du Musée du dessin et de l’Estampe Originale de Gravelines)

 

Retrouvez les oeuvres uniques de Michel Haas sur la page dédiée à l’artiste. Pour toutes demandes d’informations, contactez nous par e-mail.

 

 

« Michel is an artist who moved beyond these categories long ago so as to concentrate on the only true question: creating. One thing never changes and remains extraordinarily palpable in Haas work: paper. He makes art only on paper. It is at once his support, the terrain for his excavations, and his raw material. Traditionally, works on paper are presented framed, behind glass, which is certainly protective, but also projects the work into a space that the viewer cannot enter, heightening its iconic, alien quality. This mode of presentation totally contradicts the spirit of Haas work. The substance of the paper, its thickness and folds, the tears that he makes in it give his works an extraordinarily physical quality. It functions sculpturally, sharing our space. We can touch, feel and respond to these works. They are images, not icons. As if we could feel that they too are alive and might die. The analytic gaze which examines «how it’s done» gives way to the imagination, to the recollection of personal experiences that recreate inwardly the noise of a motor bike, the movement of cat, the cry of victory, or the warmth of a kiss. All these are things we have already experienced, things that are ingrained within each one of us.»
Paul Ripoche (Curator of the Museum of the drawing and the Original Print of Gravelines)

 

Find Michel Haas‘s unique works on the page dedicated to the artist. For any  information, contact us by e-mail.

Indian Life by Pavel Lavrynovicz

Posted on 20 août 2014

 

 

Nous somme heureux de vous faire découvrir le travail de Pavel Lavrynovicz, photographe d’origine Polonaise, installé en Inde depuis 8 ans. Après une carrière d’acteur et de photographe de mode, il se consacre désormais exclusivement à la photographie.
Il parcourt l’Inde à la découverte de sa culture, des paysages, de sa population, avec qui il partage un quotidien et témoigne au travers de ses images l’histoire de ses habitants, des réfugiés tibétains ou encore de la vie dans l’Himalaya.
Vous pourrez retrouver une grande partie de ses photographies à partir de la mi-septembre, une page lui sera consacrée. Les photographies seront disponibles en plusieurs formats (de 50 x 50 à 100 x 100 cm), tarifs et disponibilités sur demande.

 

 

We are pleased to introduce you Pavel Lavrynovicz, a Polish photographer , installed in India for 8 years. 
You’ll can find a big part of its photos from in the middle of September, a page will be dedicated to him. Photos will be available in several sizes (from 19.6 x 19.6 to 39.3 x 39.3 inches), price list and availability on request.

Nouveautés : Di Rosa – Seguì – Titus-Carmel – Villéglé

Posted on 26 juin 2014

De nouvelles oeuvres dHervé Di RosaAntonio Seguì, Gérard Titus-Carmel et Jacques Villeglé viennent à présent compléter celles que nous vous proposions. Pour vous rendre sur les pages respectives de chaque artiste et découvrir les lithographies, cliquez directement sur leur nom.
Pour toutes demandes d’informations, cliquez ici.

 

New Works on Paper of Hervé Di Rosa, Antonio Seguì, Gérard Titus-Carmel and Jacques Villeglé come to complete the collection. To discover lithographies, click directly on the artist’s name. For any information, click here.

 

 

 

Tony Soulié – Lithographies

Posted on 23 juin 2014

En collaboration avec les Editions L’Estampe, nous avons le plaisir de vous présenter les oeuvres sur papier de Tony Soulié.

 

Tony Soulié, né en 1955, est un photographe, peintre, sculpteur, graveur et plasticien français. Il fait partie de la « Nouvelle abstraction » française des années 1970-1980. Des centaines d’expositions de ses œuvres ont été organisées à travers le monde et elles figurent dans de multiples collections publiques et privées.
La technique de photographie peinte, ou « photopeinture » comme il la nomme, est basée sur des tirages grand format en noir et blanc des photographies prises lors de ses nombreux voyages à travers le monde, qu’il recouvre d’encre, d’acrylique, de vernis et de carborundum. Les thèmes explorés touchent des sujets différents comme les mégalopoles captées dans ses photographies lors de ses voyages autour du monde, mais aussi les fleurs ou les dream-catchers (capteur de rêves).

Parallèlement aux toiles, Tony Soulié réalise, des œuvres sur papier parfaitement nouvelles. Composées sur fond de lithographies bicolores en aplats ( gris et noir), il invente des formes qui occupent assez classiquement l’espace. Il traite là de l’apesanteur et réfute la verticalité, casses les axes et les fait tourner, respectant ainsi l’horizontalité imposée par le fond double. La forme peinte est présentée comme suspendue, flottante, en lévitation. Ainsi se crée une ambiguïté qui donne à voir une série très différente, mais cousine des tableaux. Dans ce travail, la dimension sensuelle prend une valeur nouvelle et plus évidente.

 

Pour tous renseignements, demandes de tarifs ou découvrir d’autres oeuvres, envoyer nous un e-mail.