ESTAMPES – ORIGINAUX – PHOTOGRAPHIES

AJPATAN – Héliogravures de Santiago Albert par Hélio’g

Posted on 8 novembre 2016

AJPATAN

est un ouvrage de bibliophilie comprenant 13 héliogravures originales
du photographe Santiago Albert, réalisées et produites par Fanny Boucher, atelier Hélio’g.

 

 

AJPATAN

 

 

 

COFRADES

 

« Le système d’organisation sociale des “cofradías” est un héritage venu de l’Ancien Monde au travers de la présence espagnole en Amérique et qui a emprunté des caractéristiques particulières selon les pays où il s’est implanté. Au Guatemala il a fusionné avec la structure d’autorité ancestrale des peuples aborigènes qui ont construit un amalgame des deux mondes qui perdure de nos jours.

 

Un des aspects les plus importants des “cofrades” des hauts-plateaux du Guatemala, est leur façon de conserver la structure apportée de l’autre monde en y mêlant des particularités de l’ancienne civilisation maya, qui a fleuri dans les basses terres de ce pays entre 1200 av. J.-C. et 900 apr. J.-C. C’est précisément cette façon particulière de voir le monde hérité de leurs ancêtres qui a fait que le service des « cofradías » -parce qu’il s’agit d’un service rendu au peuple- se maintienne et résiste à l’assaut de la frénésie du monde moderne.

 

On peut se demander : mais en quoi consiste cette façon de voir le monde ? Ce n’est ni plus ni moins qu’une manière de voir de façon simple la vie, la famille, le travail, la foi, la nature, les étoiles… enfin, l’univers. Une façon pour l’être humain de voir à quel point il est intimement lié à son entourage, et à l’univers bien sûr, de comprendre que sa présence en ce monde, outre qu’elle est courte, a un propos et, dans la mesure où il le comprenne, que ce soit dès son jeune âge ou à l’automne de sa vie, de chercher toujours à laisser son empreinte sur le chemin des desseins les plus nobles et les plus utiles pour l’humanité. »

 

Manuel Xiloj

 

 

Pour plus d’informations concernant ce coffret,
cliquez ici, pour vous rendre sur la page dédiée à ce projet, ou contactez-nous directement, merci.

 

Exposition : Hervé Di Rosa à la maison rouge

Posted on 30 octobre 2016

PLUS JAMAIS SEUL – Hervé Di Rosa & les arts modestes

 

H. Di Rosa - Maison Rouge

La maison rouge offre un écrin aux collections d’Hervé Di Rosa.
La fondation nous propose durant trois mois une mise en scène des oeuvres de l’artiste et des objets collectés au fil des voyages, des rencontres, des années.

Une exposition qui nous permet de mieux appréhender le travail de l’artiste afin de comprendre son univers. Une exposition surprenante, intéressante avec des oeuvres magnifiques issues de la collaboration d’Hervé Di Rosa avec des artisans du monde, un mixte des savoirs, des techniques et des imaginaires.

 

H. Di Rosa - Maison Rouge

 

« Acteur majeur de la figuration libre dans les années 1980, figure incontournable de la scène française, Hervé Di Rosa s’est engagé dès ses débuts dans la reconnaissance et la promotion de « l’art modeste », qu’il définit lui même comme « proche de l’art populaire, de l’art primitif, de l’art brut ». Il a depuis rassembleé des quantités de livres, figurines ou jouets qui infusent sa propre pratique de plasticien, tout comme les oeuvres, objets et savoir-faire qu’il glane lors de ses voyages autour du monde. »

H. Di Rosa - Maison Rouge

 

« L’exposition couvre les développements, pour certains encore méconnus, du travail d’Hervé Di Rosa de ses débuts jusqu’à aujourd’hui, et met en évidence la place centrale des voyages et des collections d’arts modestes dans sa démarche artistique.

La profusion des mille objets et oeuvres crées et collectés par l’artiste contribuent à former une exposition à son image : haute en couleurs, généreuse, touchante, libre, réjouissante, optimiste et pleine de vitalité et d’une énergie communicatives. »

 

H. Di Rosa - Maison Rouge H. Di Rosa - Maison Rouge

 

Exposition du 22 octobre 2016 au 22 janvier 2017
La Maison Rouge
10, Boulevard de la Bastille
75012 – Paris
lamaisonrouge.org

H. Di Rosa - Maison Rouge

Gravures et oeuvres sur papier de l’artiste disponibles sur demande, n’hésitez pas à visiter la page H. Di Rosa ou à nous écrire.

 

 

Art Elysées 2016

Posted on 18 octobre 2016



Retrouvez les Editions l’Estampe à Art Elysées,
foire d’art moderne et contemporain,
du 20 au 24 octobre 2016.
Vernissage le 19 octobre de 14h00 à 22h00.


Thierry Lacan et son équipe auront le plaisir de vous retrouver
Pavillon A, stand 116.

 

 


Pour prévisualiser une partie de la collection,
rendez-vous directement sur le site de l’éditeur
http://www.collection-lacan.com


Si une oeuvre, un artiste retient votre attention
écrivez nous pour une présentation privée
ou se retrouver directement sur le stand.



ART ELYSEES
Avenue des Champs-Elysées
75008 – Paris

  


Art Elysées 2016

Tirage d’une gravure de BICH

Posted on 18 octobre 2016

 

 

 

« L’envol » est une gravure qui allie la technique du burin, de l’eau-forte et de l’aquatinte. Bich aime mixer les techniques, à chaque nouvelle gravure s’ajoute une technique, expérience dont Bich se nourrit et maîtrise parfaitement le savoir.

 

 

Tout commence par graver la plaque, partie du travail la plus longue et la plus minutieuse. Une fois la plaque terminée, le travail d’impression peut commencer.

 
Première étape, la découpe (au format de la plaque) du papier de fond dont l’artiste a crée le motif sur un papier japon. La plaque en cuivre sur laquelle la gravure, aux différentes techniques, a été réalisée est ensuite encrée au rouleau, puis l’excédent d’encre est nettoyé afin d’obtenir une plaque, ou seuls les creux sont encrés.

 
Le papier de fond imprimé est collé sur le verso, posé sur la plaque sur son recto. Une feuille, sur laquelle va se coller ce papier, par pression, est ajoutée et calée sous  la presse. Puis, on passe le tout sous presse, il n’y a plus qu’à soulever la gravure, la faire sécher, la signer et la numéroter.

 

L’envol est désormais disponible, pour toute demande de tarif, écrivez-nous, Merci.

 

L'envol 24 x 46 cm 2010

L’envol
24 x 46 cm
2010

 

 

L'envol - 24 x 46 cm

NOUVEAUTE : Bich, une histoire en gravures

Posted on 6 octobre 2016

Véritable coup de coeur pour les oeuvres de Bich.
Précision, délicatesse, l’artiste grave son chemin de vie avec poésie.

 

« Bich est mon prénom vietnamien.
A l’âge de huit ans, j’ai dû adopter un second prénom pour m’inscrire dans les écoles françaises. J’ai choisi : Rosalie.
Mon nom est donc Bich, Rosalie Nguyen.

Mon approche de l’art s’est nourrie de mes études à l’Ecole
Estienne et aux Beaux-Arts de Paris.
La gravure est un métier exigeant. Je l’ai appris dans les ateliers
Moret qui sont une référence dans ce domaine.
Mes projets de gravures naissent d’un choc émotionnel.
Le travail de recherche, de la mise en forme et de l’espace à créer est long, intense
et difficile.

Vient le temps de la réalisation et des corrections multiples
pour enfin décider et admettre que la gravure est achevée.
Mes gravures se veulent être un baume pour les âmes heurtées.
Elles s’adressent aux amoureux des sillons qui tracent leur chemin. »

 

Sans motif apparent 45 x 55 cm 2016

Sans motif apparent – 45 x 55 cm – 2016

 

Fruit du dragon - 50 x 65 cm 2001

Fruit du dragon – 50 x 65 cm – 2001

 

Retrouvez les oeuvres de Bich sur la page dédiée à l’artiste.
Pour toutes demandes d’informations, envoyer nous un message en cliquant ici. Merci.